Iphour, une

Attention : Cet article contient la réponse à un des mystères insondables de la vie moderne : Comment réussir à parler à un opérateur humain sur la hotline d’un opérateur téléphonique.

L’Iphone 4 me faisait de l’oeil depuis un moment déjà. Il était mince, il était beau, il sentait bon le silicone, et mon Iphone Edge montrait des signes de fatigue, donc j’ai fait comme tout le monde, j’ai commandé un nouveau téléphone. Il se trouve que Orange en avait encore quelques-uns en stock, donc j’ai dilapidé tous mes points de fidélité pour me procurer le trésor tant convoité. Délai de livraison : trois jours.

Oh, l’Iphone est arrivé très vite par Chronopost. Trois jours, week-end compris. Sauf qu’il est arrivé en mon absence.

Ah oui, on avait oublié de vous dire, les Chronopost arrivent le matin. Entre 8h et 13h. Vous devez donc soit vous arranger pour être chez vous le jour où il arrive, soit, si vous êtes un peu malin, avoir pensé à utiliser votre adresse de bureau comme adresse de livraison. Naïve que je suis, je n’y avais pas pensé. Il faut dire que c’est interdit par le règlement intérieur de la TBT, même si tout le monde le fait (ou alors la guitare qui est arrivée il y a quelque temps chez TBT, pour ne citer qu’elle, avait un intérêt purement professionnel qui me dépasse)

J’ai donc eu un message téléphonique (ô ironie) qui me demandait de rappeler Chronopost pour fixer un nouveau rendez-vous.

Il m’a fallu un nombre d’appels dont je vous passe les détails, et des communications coupées au bout de 20 minutes d’attente par un « tous nos conseillers sont déjà en ligne… ». Et puis j’ai réussi à avoir une conseillère à qui j’ai expliqué mon souci.

Ah, m’a t’elle dit, mais on ne peut pas changer l’adresse de livraison comme ça, ma bonne dame. Il faut appeler Orange, eux seuls sauront vous poser les questions dont ils connaissent la réponse pour savoir que c’est bien vous qui demandez cela. Appelez le service client Orange, ils nous transmettront l’information. »

J’ai appelé le service clients Orange. Plusieurs fois. C’est une boîte vocale dont il est très, très difficile de sortir quand on ne connaît pas le truc. Espérant tomber sur un être humain à un moment ou à un autre, j’ai parcouru à peu près tous les menus, laissé certains menus défiler, tout ça pour me faire raccrocher au nez parce que la boîte n’avait « pas compris ma réponse ». Je me suis inscrite par erreur à un service dont je n’avais pas particulièrement besoin. J’ai essayé divers « trucs » que j’avais lus ici ou là (composer le zéro à chaque menu par exemple). Bref, après un certain nombre d’appels, je n’avais toujours pas réussi à parler à autre chose qu’à l’aimable boîte vocale.

Donc, je ne pouvais pas recevoir mon Iphour sans changer l’adresse de livraison, je ne pouvais pas changer l’adresse de livraison sans passer par le service clients Orange, et le service clients Orange ne me permettait pas de changer l’adresse de livraison. Au bout de deux semaines sans livraison, l’Iphour allait être… renvoyé à Orange.

Décidément, un nouveau téléphone, ça se mérite.

C’est Grandbrun qui m’a donné le secret des initiés pour parvenir à parler à un humain sur le service clients Orange. Il « suffit » de se promener dans le menu comme si on choisissait vraiment quelque chose, PUIS de laisser le menu sans réponse au DERNIER NIVEAU de choix, là où vous pouvez faire un choix dans le menu de la messagerie, mais où il n’y aura plus d’autre choix derrière. Toute la difficulté consiste à repérer celui là.

Et ça a marché. Au bout d’une dizaine de minutes à peine, j’ai réussi à avoir une gentille opératrice qui a fait un mail à Chronopost pour moi.

Plus qu’à attendre que Chronopost revienne vers moi, me disais-je, et ce sera un jeu d’enfant de recevoir mon nouveau doudou.

A moins que?…..

(… à suivre)

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.