L K C

J’ai vécu deux grands moments de solitude, coup sur coup.

Tout avait commencé par un banal rendez-vous dont j’ai pris connaissance sur un calendrier de l’équipe.

Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

Vous savez que les ennuis ne sont pas loin lorsque…

Laura dit : « Tu peux sortir de la pièce ? Je voudrais faire quelque chose que tu ne vas pas du tout aimer.« 

L’histoire du coeur et de la larme

Il était une fois une larme qui a rencontré un coeur.

Le coeur lui montra qu’il était cap’ de battre très fort.

Alors la larme lui montra qu’elle était cap’ de tomber d’un oeil.

Alors le coeur lui montra qu’il était cap’ de se briser.

Et le coeur lui a montré où il habitait, et c’était à l’intérieur du corps. Et la larme lui a montré où elle habitait, et c’était dans l’oeil.

(transcription aussi fidèle que j’ai pu de l’histoire racontée par Laura)

Une journée de malade(s)!

Cela devait être une journée mémorable. Une journée de congé en plein milieu de la semaine, sans enfants. Un luxe inouï.

J’avais juste prévu d’accompagner Laura et sa classe au cinéma. Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

Taille et performance, la fin des idées reçues

Contrairement aux apparences, il vaut mieux en avoir une petite et bien s’en servir.

Les Français battraient tous les records en matière de taille, plus de trente fois la normale (!!).

Il faut dire qu’ils ont pris l’habitude de charger la leur le plus possible, afin de pouvoir s’en servir en toutes circonstances. Plus précisément, pour pouvoir utiliser aisément tous les dossiers et sous-dossiers qu’ils auront pris le soin de créer depuis leur smartphone au lieu d’avoir à se connecter au réseau global. Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

Le retour du doudou prodig(u)e

Il était une fois un doudou rose qui avait beaucoup vécu.

Il avait autrefois été un foulard mais s’était petit à petit métamorphosé en une pauvre chose effilochée qui n’avait plus rien de doux. A force de traîner partout, c’était aussi devenu une arme bactériologique redoutable si on le tenait trop longtemps loin d’une machine à laver. Sa consistance et sa couleur lui avaient valu la dénomination officielle de Doudou Rose Effiloché. Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

Et piques et repiques

Ce jour là, Psyko était restée à son poste le midi, au lieu de sortir déjeuner. Cela arrive régulièrement à chacune de nous, surtout en cas de grosse charge de travail, et je n’y avais pas prêté attention

Et, vers 15 heures :

« Je pensais que tu partais en pause, parce que tu es restée à travailler ce midi« , a fait mine de s’étonner Binômette

« Qu’est-ce que j’aurais pu faire avec ce temps ? » a répondu, peu amène, Psyko

Là, moi, naïve et surprise, je jette un oeil dehors. On est en octobre, le ciel est bleu et il ne fait pas si froid.
Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

L’exégète

Mes demi-clones ont maintenant un sens aigu des convenances sociales.

Démonstration par l’exemple : voilà ce qui se passe lorsque quelqu’un bouscule légèrement Raphaël et s’excuse aussitôt.

Raphaël (débonnaire) : « C’est pas grave! »

Du tac au tac :

Laura (didactique) : « Il dit ça parce qu’il est poli!« .

Pour Parler

Ces derniers mois, la TBT était en pourparlers avec une autre entité, en vue d’une fusion.  On était passés de la rumeur au secret, puis du secret au secret de polichinelle, pour arriver au stade de l’information officielle : si « ça » devait se faire, « ça » se ferait sous peu.

Ce genre de nouvelles a fait naître moult spéculation. Qui dit fusion dirait sûrement licenciements (de qui?) et déménagement (loin?). De quoi alimenter très facilement de nombreuses conversations, si l’on aime bien se faire un peu peur quand on est dansl’incertitude.

Ce jour là, le verdict est tombé. Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

Soirée pyjama

Laura adore être invitée et inviter des copines. Le problème, c’est qu’elle ne m’en parle rarement.

Elle a le chic pour envoyer et recevoir des invitations depuis l’école.

Elle aime tant les fêtes qu’elle commence à lancer les invitations sept ou huit mois (au moins) avant son anniversaire, quand ce n’est pas le lendemain de l’anniversaire précédent. Cliquez ici pour lire la suite de l’article »