Iphour, deux

Chronopost n’est pas revenue vers moi. C’est moi qui suis revenue vers Chronopost.

Petit rappel : Normalement, Orange m’avait juré qu’il envoyait un e-mail à Chronopost pour lui dire que c’était OK, qu’on pouvait changer mon adresse de livraison si je le demandais, que j’étais bien leur cliente et non une voleuse qui voudrait détourner l’Iphour de Cinn pendant son transport.

Oh, mais quelle naïveté a été la mienne. Je n’avais pas mesuré à quel point les informations qu’on trouve sur une hotline peuvent être fantaisistes. En réalité, chez Chronopost, ce n’est pas si difficile de tomber sur un opérateur, il suffit de s’y prendre en dehors des heures « de pointe« .  En revanche, il est apparu rapidement qu’en trois appels, je suis tombée sur trois employés différents, avec trois versions différentes de ce qu’on pouvait faire ou pas faire, et notamment de ce qui a été convenu entre Chronopost et Orange.

Frileuse, j’avais eu le tort de demander d’abord un nouvelle date de livraison à Chronopost.  Le premier opérateur m’avait assuré qu’il pouvait être à nouveau déplacé si je parvenais à joindre Orange pour changer l’adresse. Je pensais donc faire un bon calcul, puisque cela m’assurait, en désespoir de cause que l’Iphour ne serait pas renvoyé à l’expéditeur mais bien livré, même très en retard.  Une mesure conservatoire, en quelque sorte.

Pas de chance, ces deux là avaient convenu entre eux qu’on ne changeait pas plus d’une fois la date de livraison des téléphones, et que du coup à partir du moment où on changeait cela, on ne pouvait plus changer l’adresse de livraison.  Ils ont même un service de transmission ultrasophistiqué qui fait communiquer les deux services informatiques et qui bloque les choses chez Orange quand on se met d’accord avec Chronopost là dessus.

Enfin, ça, c’était le troisième opérateur. Qui sait ce qu’aurait trouvé à dire un quatrième?…

J’ai donc dû patienter deux semaines pour recevoir mon précieux Iphour.

Heureusement, il en valait la peine, mon nouveau joujou.

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.