Juste amis

C’est pas toi, c’est moi.

Ça s’appelle un coup de foudre, voilà, c’est tout. C’est la vie. Au fond, je sais que c’est lui que j’attendais depuis longtemps, tu le savais depuis le début que ça ne durerait qu’un temps entre nous. Tu ne vas pas faire la tête. Ça ne pouvait pas durer toujours, cette belle complicité. On était inséparables. J’avais besoin de ta présence auprès de moi pour dormir. On passait des heures rien qu’à se regarder, face à face. Oui, oui, je sais, tu es toujours le même. Sans doute plus attirant encore que quand on s’est rencontrés.

Oui mais voilà, là tu as été remplacé par un autre. Pas de quoi en faire un drame, c’est la vie. Il est plus jeune, plus mince, plus beau, bien plus performant aussi. Il peut me prendre dans les deux sens (*), et ça, j’adore ça, mais toi, tu ne sais pas faire, tu n’es pas équipé pour.

Alors voilà, ce ne sera plus comme avant. Mais tu peux rester, hein, ce n’est pas parce qu’il a pris ta place que tu vas disparaître de ma vie. Je ne vais pas te virer, c’est mon côté sentimental. Tu peux encore rendre des services en restant à la maison, ou bien dans un rôle d’appoint, quand l’autre aura besoin de recharger ses batteries.

Et ce n’est pas une raison pour bouder. Parce que depuis qu’il est là, je ne sais pas pourquoi, mais tu refuses de me réveiller le matin, et je ne comprends pas en quel honneur. Me réveiller, cela reste de ta responsabilité, pour une raison très simple : la fiche de mon Imini, l’appareil qui me réveille est adaptée à toi, mon ancien Iphone, et pas à mon tout précieux, mon trésor, mon tout nouvel Iphone 4 (Iphour pour les intimes).

Ne sois pas jaloux. Après tout, dans quelques années, il sera obsolète lui aussi. Toi, tu es un collector.

(*) Enfin, en photo, ou en film

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.