Flash-Mack

J’ai vu ma vie défiler devant moi.

Enfin, les deux dernières années. Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

Poète pouët

J’avais parlé il y a quelque temps déjà du poète qui sévissait sur Parship, en laissant au talent de la Souris Blonde le soin de faire un commentaire éclairé de ce dragueur poète (elle ne l’a pas encore fait, mais je ne désespère pas). Peut-être se serait-il bien entendu avec son dragueur philosophe (enfin, apprenti philosophe)?

En fait, ce qui m’a frappée chez ce garçon, outre la bizarrerie qui consiste à envoyer un poème à une parfaite inconnue (aborderiez-vous quelqu’un dans la rue en lui déclamant des vers?), c’est que la démarche était exactement la même que celle des autres spammeurs parshipiens : un envoi en masse du même texte (y compris à nombre de femmes qui ne plaisent pas à l’expéditeur, le tri serait par trop fastidieux),  avec le même type de techniques (ne parler que de soi puisqu’on ne s’est pas renseigné sur l’autre…), le tri se faisant tout seul entre les femmes attirées par votre initiative et les autres. Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

Château bas

C’est  un château historique.  Une partie plus récente date du XVII siècle, les remparts épais sont plus anciens. Mais son donjon carré millénaire, partiellement détruit, carré, massif, semble avoir des centaines d’histoires à raconter .

Moi (impressionnée) : Qu’il est beau, ce château… Les enfants, vous ne trouvez pas qu’il est beau, ce château ?

Laura (blasée et aussi d’assez mauvais poil) : Ben, on peut pas dire s’il est beau ou pas beau puisqu’il est cassé !

Il faut qu’une fenêtre soit ouverte ou fermée (mais je préfère ouverte).

Tranche de vie de bureau.

C’est le début d’après-midi. Nous revenons les unes après les autres de notre pause déjeuner. Psyko fait « pfouu » en entrant dans le bureau.

« Pfouu« . Il faut dire qu’elle vient de monter un certain nombre d’étages à pied, alors qu’elle est encore convalescente.

Et Binômette explose, mais explose d’un coup : « NON CE N’EST PAS MOI QUI AI MIS LES RADIATEURS A FOND! »

Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

Pas même en rêve

Parmi les qualités de Djeunette qui la rendent attachante, il y a son habitude de ne pas beaucoup dissimuler ses sentiments.

Parfois, ça frappe fort, en toute simplicité et en toute innocence. Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

A la sieste comme à la sieste

Comment réagiriez-vous si vous trouviez une collègue effondrée par terre ? Qui se relèverait un peu groggy sans explication valable ? Vous hésiteriez (Malaise ? Cuite? Overdose?).

C’est ce qui a failli m’arriver l’autre jour.

J’avais juste mal dormi la nuit précédente. Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

Placement

Mes demi-clones grandissent, je le sais bien. Il faut que j’arrête de les porter dans les bras jusqu’à la table du petit déjeuner le matin. Surtout Raphaël qui commence à être un peu lourd.

Mais que voulez-vous, les enfants restent longtemps des bébés pour une maman, et puis ils sont si mignons dans leur sommeil que j’ai envie de les réveiller en douceur et en tendresse, comme quand il savaient à peine marcher, leurs petit bras autour de moi avant que je les pose délicatement devant leur biberon, heu, pardon, leur bol de céréales.

Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

Croisade anti-spam

Chez TBT, la sécurité informatique est une priorité, on l’a déjà expliqué.

C’est ainsi que la lutte contre le spam, les courriers indésirables, obscènes ou impies, est une lutte sans merci et sans trêve.

Et que notre glorieux, sublime et pertinent système anti-spam a réussi à débusquer un agent tout à fait immoral qui nous envoyait des impiétés.

Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

Failure in security process

Chez TBT on ne rigole pas avec la sécurité et la confidentialité.On parle finances, souvenez-vous.

Et puis, comme partout, il est exclu que n’importe qui ait accès à n’importe quoi de n’importe quel membre de la TBT, même un autre membre TBT. Imaginez ça. La boîte aux lettres de tout le monde, les affaires courantes, les décisions stratégiques, les messages perso graveleux et les ragots, tout cela doit être protégé, même des oreilles amies.

Prenez nos mots de passe, par exemple. Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

Le loup demeurera avec l’agneau, et la panthère gîtera avec le chevreau…

Il se passe un truc incroyable.

Je suis en train de copiner avec Binômette. Cliquez ici pour lire la suite de l’article »