Plagiat

copiteurJe me suis aperçue avec surprise que certains articles de mon blog étaient recopiés tels quels sur au moins une autre page.

C’est d’un goût exquis. Sous le mot-clé "lactation", deux de mes articles, compactés en un gros blog indigeste, sans image et sans saut de ligne, avec en décor de fond  des publicités croustillantes pour des sites de jeu de hasard ou pornographiques. Bref, le Net dans ce qu’il a de plus classieux. D’ailleurs, qui est-ce que je côtoie avec ce mot-clé ? Des articles de blog très champêtres. Granges, vaches laitières irlandaises, etc.

Il n’y a évidemment aucun lien vers mon blog.

Qu’y faire ?

Sur le conseil de Ralphy, (qui m’explique que "en fait, il utilise le contenu de blogs tiers pour créer des pages satellites sur son site afin d’améliorer son référencement sur les moteurs de recherche."), j’ai contacté l’hébergeur (néerlandais!) et le propriétaire du site, sans grand espoir et sans réponse jusqu’ici. J’ai aussi fait signe à Canalblog -après tout, c’est elle qui touche les recettes publicitaires des sponsors qu’elle met sur mon blog-, sans résultat non plus. Il existe, semble t’il, un mode d’emploi pour ce genre d’activités juteuses (s’il s’agit du même type de mécanisme, ce dont je ne suis pas sûre)

Sur Canalblog, on ne peut pas (du moins avec le service gratuit que j’utilise) bloquer les flux RSS, mais seulement les limiter aux premières lignes des articles.

Et voilà pourquoi, dans votre aggrégateur de blogs préféré, vous ne pouvez plus lire mes articles en entier…

1 commentaire

  1. ralphy dit :

    Plagiat et référencement

    En effet, c’est une pratique commune que de piller le contenu des autres pour le monétiser sur son site ou pour l’ajouter sur son site dans le cadre d’un référencement naturel. D’ailleurs, je te recommande vivement d’enlever le lien vers le site du pirate, de sorte à limiter son référencement sur Google. En effet, les moteurs de recherche comptabilisent les liens pointant vers les pages pour en déterminer l’originalité et la qualité. Evite donc de promouvoir ton pilleur !

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.