Code de la Route urbain

Est-ce que c’est dans toutes les grandes villes ? On dirait que par chez nous, les automobilistes (surtout ceux qui ont des grosses voitures : BM, Mercédès, 4×4…) ont passé un code de la route aménagé, avec des questions de ce genre…:

  •  Vous approchez d’un feu lumineux qui vient de passer au rouge. Que faites-vous ?

1) je m’arrête et je repars lorsque le feu repasse au vert 2) j’accélère, on a le droit de passer si on est le deuxième ou le troisième après le passage du feu au rouge. 3) je passe, s’il n’y a presque personne ou si j’ai une plus grosse voiture.

  • Vous approchez un passage piéton où une dame enceinte est en train de passer en poussant une poussette :

1) je m’arrête, la dame a priorité à partir du moment où elle a posé un orteil sur le passage piéton 2) je m’arrête en maugréant, en freinant à la dernière minute à 50 cm du passage piéton : il faudrait pas que les piétons se croient tout permis non plus. 3) je passe quand même en m’arrangeant pour lui faire peur et la faire dégager le passage plus vite. La rue, c’est pour les voitures.

  • Vous voulez vous arrêter quelque part et vous n’avez pas de place où vous garer :

1) je vais me garer un peu plus loin, 2) je me gare sur le trottoir, devant une porte cochère ou sur une place réservée aux handicapés, 3) je m’arrête au milieu de la route en allumant mes feux de détresse.

  • Dans un croisement sans signalisation particulière, celui qui a priorité est :

1) celui qui vient de droite, 2) celui qui arrive le plus vite, 3) celui qui a la plus grosse voiture.

  • Une voiture s’arrête complètement à un stop :

1) elle a raison, c’est la loi 2) il suffit de ralentir 3) il faut klaxonner si on est derrière

  • Vous êtes pris dans un embouteillage :

1) je patiente, d’ailleurs j’ai prévu un peu d’avance sur mon temps de trajet en prévision du risque 2) je fais gronder mon moteur 3) il convient de klaxonner à tue-tête. Cela défoule et cela a la vertu magique de faire avancer les voitures.

  • Vous roulez derrière un vélo :

1) je ralentis pour vérifier que la voie est libre, je mets mon clignotant et je le double en maintenant une distance de sécurité de 1m entre moi et le cycliste 2) je klaxonne 3) je le dépasse en passant au ras de son guidon et en me faufilant entre les voitures.

  • Les limites de vitesse sont valables :

1) tout le temps, 2) uniquement en journée 3) uniquement à l’approche d’un radar (on peut réaccélérer après).

Si vous avez répondu 3) partout, vous êtes mûrs pour conduire en ville.

(Certains lecteurs reconnaîtront ce texte, mais il m’a paru d’actualité)

7 commentaires

  1. Sun dit :

    Petite Rectification

    à la question : Une voiture s’arrête complètement à un stop. La réponse 3 n’est pas exact, il faut lire : 3) il faut klaxonner si on est 2 OU 3 voitures derrière. Le type immédiatement derrière votre voiture n’a jamais le courage de klaxonner, par contre celui caché en 3ème ou 4ème position, lui il se sent fort dans son anonymat.

  2. Sun dit :

    Demande d’explication

    à la dernière question, je répond 3 sans hésiter, d’ailleurs je ne savais pas qu’il y avait une autre façon de conduire.

  3. Sun dit :

    Confirmation

    Tu connais le proverbe : Avoir une grosse voiture permet à certains hommes de compenser un « manque ». Plus j’ai une grosse voiture et plus je suis fort et viril. Bon OK, ça m’arrange vu que j’ai une petite voiture et c’est un choix personnel (pas une obligation). Quand je vois un type dans une énorme voiture à chaque fois je pense :  » le pauvre ! la nature a vraiment dù être cruelle avec lui « . Je sais ce n’est pas fin, mais ça me fait rire et en général ça fait rire les gens présents (sauf ceux qui en ont une grosse … voiture ;-)

  4. EPP dit :

    Mince… faudra que qq1 me sorte la voiture de paris alors :(

  5. cordelia dit :

    aahahha ça me fait penser à un copain un jour qui m’a certifié que les motards n’avaient pas le même code de la route que les conducteurs de voitures ! si ça se trouve c’est vrai, il y en a un différent par région ! lol

  6. Cinn dit :

    > Sun : merci pour tes remarques fort judicieuses. J’adhère assez. Celle sur l’anonymat dans la file d’un stop est assez bien vue. > Cordélia : Il y a effectivement un troisième code spécial motard. Il comprend l’existence de files supplémentaires fictives entre les voitures et la permission de filer des coups de pieds aux véhicules qui ne les respectent pas. D’un autre côté, les pauvres, ils vivent dangereusement aussi.

  7. Prévention routière dit :

    […] mettre ma vie en danger pour faire respecter le Code de la Route, moi qui connais par coeur le Code de la Route urbain […]

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.