Alliance politique

Hier, c’était la galette des rois en famille.

Raphaël s’est demandé très tôt s’il allait être le roi. Deux possibilités se présentaient : il avait une chance d’avoir la fève lui-même, mais aussi une chance d’être désigné par une fille qui aurait la fève. Une attention toute particulière était donc apportée au nombre de garçons présents : si, par exemple, il y avait deux garçons, ses chances d’être roi étaient tout à fait favorables.

Pour changer un peu le sujet, je lui ai demandé qui il désignerait s’il avait lui-même la fève.

Il a répondu très vite qu’il choisirait Tata.

Et puis, après quelques minutes de réflexion :

« Mais, si je sais que je choisirai Tata comme reine si j’ai la fève, est-ce que ce ne serait pas normal qu’elle aussi me choisisse si c’est elle qui l’a ? »

J’appelle ça une alliance politique.

1 commentaire

  1. Tata dit :

    De toute façon tout ça est truqué, depuis que je suis Tata je n’ai plus jamais la fève :( Et puis si je l’avais eue, j’aurais choisi Raphaël, même s’il n’avait pas prévu de me choisir…

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.