Week-end de romance

Prix du péage pour se rendre en voiture dans une charmante bourgade en bord de mer, un de ces rares et précieux week-ends où Lex prend en charge mes demi-clones : 13,80€

Réservation d’une chambre pour deux personnes dans un petit hôtel pittoresque, romantique à souhait, avec piscine et vue à couper le souffle sur la mer depuis le haut de la falaise, une vraie petite folie : 98 €

Après  une ballade le long de la mer avec le vent marin comme compagnon, quelques petites courses pour se préparer un savoureux petit dîner à déguster en amoureux à l’hôtel : 33,12 €

Se retrouver célibataire le dimanche matin à 8h40, dans le même hôtel romantique : ça n’a pas de prix…

7 commentaires

  1. K dit :

    8h40 un dimanche matin ! Mazette, c’est tôt.
    J’espère que tu étais venue avec ta voiture !
    Tu n’auras pas eu à ne pas en parler très longtemps.

  2. Letesle dit :

    :'(
    Mais au fait… Pourquoi on précise toujours que l’hôtel a une piscine alors qu’on n’y va jamais ?

  3. Cinn dit :

    > K : Je pense que la première phrase de l’article (qui fait allusion à un péage) répond à ta question sur la voiture 🙂

    > Letesle : Pour frimer et laisser entendre qu’on y est peut-être allé quand même ? C’est vrai quoi, si il avait fait beaucoup plus chaud, ou si la piscine avait été à l’intérieur, qui sait, hein?
    Celle-ci était ravissante, en plus.

  4. K dit :

    Cela aurait pu être la sienne de voiture.
    A part ça, je n’ai pas posé la question mais ca va ? Pas trop triste ?

  5. Never Mind dit :

    Je crois comprendre pourquoi il ne voulait pas que tu parles de lui sur un blog… Pour le concours « goujat de l’année 2010 », il est bien parti.

  6. Cinn dit :

    > Nevermind : En fait j’ai aussi compris, entretemps. Même anonyme, même pas reconnaissable, le fait de parler de lui l’expose à des jugements formés à partir d’éléments complètement subjectifs et partiels, choisis et retravaillés à ma sauce, et ça, quand on est un peu sensible, ça peut être désagréable.

    > K : Pas terrible en fait… J’ai eu des jours plus heureux, comme on dit (et j’en aurai encore aussi, inch’allah)

  7. Giusepe dit :

    Tiens donc… Une explication ?

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.