Le jeu de la rencontre en ligne et du hasard

Un commentaire de K m’avait fait réfléchir à la manière d’envisager ses contacts sur Parship.

Selon K, il est utile de limiter son nombre de contacts sur un site de rencontres puisque se connaître demande un certain temps et qu’il ne sert à rien d’avoir des contacts sans « s’investir ».

Je comprends ce point de vue, mais…

En s’inscrivant sur un site de rencontres comme Parship, on espère rencontrer l’amour parmi les inscrits (Parship, avec son interface austère, a plutôt tendance à faire fuir ceux qui cherchent une rencontre éphémère et immédiate, autrement dit, un plan cul pour la soirée). Seulement, parmi les centaines d’inscrits, on n’en cherche qu’un, la difficulté est de trouver lequel nous convient (et réciproquement).

Hypothétiquement, il suffirait d’avoir un seul contact qui serait le bon, mais ça n’arrive jamais. Il faut plutôt faire peu ou prou connaissance de nombreux inscrits pour avoir le plus de chances possibles de tomber finalement sur quelqu’un à qui l’on plaît et qui nous plaît.

Au fond, lorsqu’on est en contact avec une personne donnée, il y a bien plus de chances que cela ne marche pas plutôt que cela marche.  Chaque clin d’oeil envoyé, chaque message, chaque badinage, est un peu comme une petite chance supplémentaire de gagner à ce grand jeu de hasard. Parfois, on se rend compte dès les tout premiers échanges (voire à la lecture de la fiche) que l’on est pas sur la même longueur d’ondes. Parfois il faut un peu plus de temps : discuter, se rencontrer. Sans aller jusqu’au conseil à la Brassens : «  Embrasse les tous, Dieu reconnaîtra le sien« , oui, cela prend du temps, et le temps disponible pour cela n’est pas infini. Je suis donc d’accord avec K lorsqu’il dit qu’on ne peut avoir qu’un nombre limité de contacts à la fois, si l’on veut bien s’y prendre.

Oui, mais imaginez que la bonne personne se trouve justement parmi ceux qui vous contactent alors que vous êtes occupée à essayer d’en connaître d’autres ? Dans ce cas, quel dommage ce serait de l’exclure d’office sans la connaître, alors que peut-être, dans quelque temps, vous vous serez rendue compte qu’aucun de vos contacts actuels ne fait l’affaire et vous retrouverez toute liberté pour vous tourner à nouveau vers cette personne qui s’est intéressée à vous ?

Bien sûr, vous prenez le risque qu’elle ait à son tour trouvé son bonheur ailleurs, c’est ainsi. Mais vous ne passez pas à côté d’une histoire potentielle.

Bien des contacts se passent lentement sur Parship. Il se passe parfois plusieurs jours ou semaines avant que quelqu’un réponde à un message de votre part. On peut en prendre ombrage et rompre le contact, ou bien être patient.

Bon, d’accord, ce n’est pas très agréable, cette idée de mettre quelqu’un « sur liste d’attente » en quelque sorte. Il paraît a priori plus courtois, plus correct, de ne pas faire attendre et de donner une réponse, quelle qu’elle soit.

Mais exclure définitivement de sa vie quelqu’un que l’on ne connaît pas, c’est perdre définitivement une chance de connaître quelqu’un d’unique, qui a une chance, une toute petite chance, d’être le bon.. Est-ce vraiment plus correct de l’exclure d’office, parce qu’elle est arrivée au mauvais moment ? Et surtout, n’est-ce pas la considérer comme à peu près interchangeable avec d’autres contacts qui la remplaceront facilement le jour où on décidera qu’on aura envie d’en chercher à nouveau?

Décidément, la fin de contact, option « Je ne cherche pas d’autres contacts pour le moment » me paraît être un luxe, celui de quelqu’un qui aurait beaucoup de chance à la fois dans la quantité et la qualité des personnes qu’il rencontre….

2 commentaires

  1. K dit :

    Je vais un peu développer mon propos.
    Je comprends tout à fait ton point de vue, celui de multiplier les contacts pour augmenter statistiquement tes chances de tomber sur celui qui fera vibrer ton coeur.
    Je ne sais pas comment fonctionne Parship, je parlais surtout de sites où les échanges se passent principalement via messagerie instantanée. Lorsque je sens que mon contact discute avec trop de personnes de façon simulanée, je ne persévére pas. Attendre 5 minutes entre deux messages et/ou sentir un manque d’investissement ne me séduis pas (et même si c’est une blonde à forte poitrine).
    Ensuite cela a rapport avec l’homme que je suis. Je n’arrive pas à gérer trop de contacts. Certes je pourrais me faire de petites fiches qui résumeraient ce que j’ai dit à chacune et ce qu’elles me disent mais heu… bof. Je privilége donc un nombre très restreint et je ne perds pas mon temps avec des contacts qui ne m’intéressent guère. J’ai peut être l’avantage d’être difficilement séduit, donc je n’ai pas beaucoup de difficultés à n’avoir que peu de contacts. Et puis je suis un homme, donc moins sollicité que toi sans aucun doute. Là encore, ma tâche s’en trouve facilitée. En gros, si je ne fais pas la démarche d’aller à la pêche aux contacts, peu viennent à moi.

    PS : Tu as modifié quelquechose sur ton blog ? Impossible de te laisser un commentaire lorsqu’on est sur ta page d’accueil, il n’y a pas d’onglet pour.

  2. Cinn dit :

    > K

    Ah, mais tu cherches à être « séduit »… ?

    Non, je ne suis pas forcément plus sollicitée que toi. J’ai le loisir de me demander ce qui peut être intéressant chez quelqu’un même s’il ne me plaît pas plus que cela d’emblée, même si la communication n’est pas instantanément parfaite et « séduisante ». Évidemment, ça prend plus de temps aussi.

    Mais je comprends que ça doit être assez dissuasif de voir que ton interlocutrice ne prête pas vraiment attention à votre échange instantané. Quelqu’un qui met trois semaines à répondre à un message de ma part me ferait le même effet, je crois.

    Au sujet du blog, il me semble qu’il n’a jamais été possible de laisser des commentaires depuis la page d’accueil.. sauf peut-être pour les articles qui se trouvent en totalité sur la page d’accueil ? Je n’ai rien changé délibérément de ce côté là du moins.

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.