L’anti-dragueur à la noix (1)

Sur Parship, les hommes sont plus respectueux qu’ailleurs. On prend contact en se vouvoyant, et tout le monde, moi comprise, est un peu plus guindé qu’à l’habitude. Non, ici, l’anonymat ne fait pas ressortir la médiocrité et l’irrespect. C’est on ne peut plus appréciable.

Il y a même des oiseaux que l’on ne rencontrerait jamais sur Meatix. En fait, je me demande bien où on peut les rencontrer.

Comment vous présenter cet homme là ? Un véritable gentleman.

Ce qui m’a frappée dans sa fiche, c’est la manière dont il a répondu à la question suivante proposée par le petit formulaire Parship  : « Les choses dont je ne pourrai jamais me séparer : ». Là où le parship boy lambda parle de sa voiture ou de ses enfants, Henri (on l’appellera Henri) est philosophe, tendance sinistre, et en tout cas réaliste : « Quand on meurt, on doit se séparer de tout. L’important est ce qu’on a en soi« . J’applaudis sincèrement : Henri, mine de rien, est un rebelle : qui d’autre parlerait de son propre décès sur un site de rencontres ? On est quand même à des lieues de Meatix.

Il se dit allergique au téléphone portable, n’a pas la télévision, et aime que les choses se déroulent comme il l’a prévu. Quand il n’a rien à faire ? D’autres regardent des séries télé, rêvent, lisent. Lui n’a jamais rien à faire puisqu’il « trie les priorités« .

J’ai donc pris contact avec Henri.  Il faut dire qu’à en croire Parship, on était faits l’un pour l’autre. 76% de compatibilité entre nous, c’est pas rien :
« Votre pourcentage de compatibilité avec Henri est si exceptionnel et prometteur que vous devriez vraiment entrer en contact. La structure fondamentale de vos deux personnalités s’accorde harmonieusement et vous avez des intérêts et des loisirs communs. En outre, vous pouvez attendre de votre relation avec Henri  une grande harmonie au quotidien, basée sur vos prédilections et vos habitudes communes. » Waouh.

L’échange a été courtois et instructif. Très instructif, dès le début : Henri a d’emblée commencé à me donner ça et là des conseils sur la manière d’élever des enfants, alors que lui-même n’en a pas. Comment peut-on encore faire cela quand on approche la cinquantaine ? Extrait choisi : « Si vous êtes seule avec vos enfants, il est évident que les laisser un peu devant la télé ne peut que vous soulager. Après la question c’est le contrôle de ce qu’ils regardent. C’est comme internet : avant un certain age c’est pas recommandé, et après il faut toujours avoir un oeil.
Un bon moyen, c’est de mettre l’ordinateur dans un lieu commun de vie (…).
Le mieux pour que les enfants ne soient pas « aspirés » et donc influencés par la télévision, c’est de s’occuper d’eux et de leurs loisirs le plus souvent possible. »

Henri travaille dans la gestion et adore ce qu’il fait. Je lui ai avoué piteusement mon handicap : j’ai du mal à accrocher avec tout ce qui est finance et fiscalité. Impitoyable, il en a rajouté une couche : « La comptabilité joue un rôle important par rapport à tout ce qui est finance et fiscalité : c’est un peu une clé qui ouvre sur ces deux domaines ». Oui, évidemment. Tout cela me fait sentir encore plus ignorante, mais après tout, autant avoir conscience de l’ampleur de la catastrophe ?

Bref, un échange de messages tout à fait platonique avec Henri, jusqu’au jour où… (à suivre, quel suspense!)

5 commentaires

  1. Serial dit :

    Il a l’air chiant comme mec :s

  2. Martin dit :

    Oh, moi, je le trouve charmant, ce garçon ! 😀

  3. Letesle dit :

    Oh là là…
    J’ai des amis qui bossent dans la finance, je respecte, mais de là à te donner comme argument pour s’intéresser à la compta que ça ouvre les domaines de la finance et de la fiscalité… Moi ça ne me donne pas plus envie que ça de m’y frotter !
    Il a l’air chiant à mourir, imbu de lui-même, et inattentif aux autre – oui, je me doute qu’il me trouverait surement très superficielle en lisant ça. D’ailleurs, je suis du genre à être capable d’imaginer des choses ou des gens dont je pourrais pas me séparer, c’est dire !
    A propos de « trier ses priorités », pourquoi as-tu échangé des messages avec lui (en tout cas, plus qu’un) ??
    J’ai hâte de lire la suite !

  4. K dit :

    J’ose à peine imaginer qu’Henri ait pu te séduire.

  5. Cinn dit :

    > Sérial, Ralphy : c’est peut-être une question de point de vue ? 🙂
    > Letesle : A ta dernière question, je te rappelle que c’est un personnage très intéressant. Le reste fera peut-être l’objet d’un article à venir.
    > K : Suspense torride… Va t’il tenter, va t’il réussir ?

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.