Exclusif ! Une jeune fille sacrifie sa famille pour trouver le Prince Charmant

J’ai observé ces derniers temps chez Laura un certain éveil romantique.

Cela s’est principalement manifesté par des jeux où elle chantonne « Prince, Prince, je t’aime, mon Prince! » en s’adressant soit à personne en particulier, soit à son frère (je préfère ne pas penser à ce qui se passe à l’école, où il y a un tas d’autres garçons).

Ce jour là, elle s’était déguisée en fée : baguette magique et souliers en plastique à talons, un peu grandes pour elle.

Elle s’est avancée vers moi en déclamant à nouveau : « Prince, Prince!« .

« Mais non Laura…. Je ne suis pas un prince, voyons, je suis ta mère ! Disons que je suis… tiens, la reine! »

Elle ma regardée dans les yeux.

Puis elle m’a touchée du bout de sa baguette magique : « ABRACADABRA ! »

Tenter de transformer sa mère, et non plus un crapaud, en Prince Charmant, il fallait y penser, non ? On fait d’une pierre deux coups : trouver l’amour et se débarrasser d’une gêneuse qui vous interdit un tas de trucs.

3 commentaires

  1. ralphy dit :

    Sans doute ont ils eu des lectures à l’école, avec toutes les histoires de princes, princesses et autres preux chevaliers et dragons ! 🙂

  2. Jerry dit :

    Ou bien alors, elle veut vraiment épouser sa maman. Ce qui nous donne une version toute nouvelle du complexe d’œdipe, avouons-le.

  3. ralphy dit :

    @Jerry : Tu veux dire que les enfants en bas âge qui ne peuvent fantasmer d’épouser leur parent de sexe opposé, suite à une séparation ou un décès, par exemple, se rabattent sur le parent de même sexe ? Laura deviendra-t-elle lesbienne, une fois adolescente ou adultes ? Peut-être bi ? Ce serait donc dans l’enfance que nos orientations sexuelles se feraient, et non plus tard ? Mais… je vais peut-être un peu vite en bosogne, Laura a peut-être juste voulu frapper sa maman avec sa baguette magique, sous prétexte d’un sort ! 😉

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.