Cinq mots pour vous décrire physiquement

C’est le défi lancé aux parship boys et parship girls sur leur fiche.  Si vous aviez quelques lignes pour vous décrire physiquement, sachant que vos interlocutrices auront au mieux sous les yeux une photo floutée où l’on voit juste grosso modo si vous montrez votre visage ou si vous avez rusé :

– soit en mettant une image de Mickey à la place,

– soit en mettant une photo de vous, mais de très loin dans un joli paysage,

– ou encore si c’est une photo avec grosses lunettes de soleil où on ne vous voit pas vraiment. (je ne plaisante pas, tout cela sont des choses vues).

La plupart des parship boys sont un peu pris de court. Certains donnent leur taille et leur poids,   Ou bien vous disent quelque chose comme : « grand mince châtain yeux bleus bien physiquement » ou « physique commun normal non sportif » (Voire simplement « muscule » si leur orthographe est un peu hésitante)

Ce qui est amusant, c’est quand ils deviennent créatifs.

Certains parship boys se mettent visiblement en tête de faire rêver l’amatrice moyenne de romans à l’eau de rose. Ils sont irrésistibles, il n’y a plus qu’à ce que ça se sache . Séduire, c’est aussi savoir se vendre, savoir faire rêver la parship girl de moins de cinquante ans.

Ces hommes là ne sont pas ordinaires. Attention, on n’est pas un petit lambda dans la foule : on est « élégant », « classe », « branché », « racé », « vif » (racé, vif, le pelage soyeux et la truffe humide?) « charismatique », « exotique ». On a un « regard intense et bleu ». On est « sexy crazy trendy » ou bien «  Recherché affable stylish soigné élégant » (oui, stylish, c’est encore mieux que stylé, c’est bien plus trendy, voyons).

Parfois, on n’est même plus dans les adjectifs, mais dans les concepts : « Classe charisme élégance force masculinité« . Crédibilité.

Ou dans le new age : « Je ne fais pas mon âge ; la nature me régénère« .

Ou on a un côté pratique : « Proportions équilibrées peau douce « . Le même précise plus tard, au cas où on se serait excessivement emballée : « Je ne suis pas l’homme idéal!« .

Quand on sait un peu écrire, cela a même un côté lyrique : « Les épaules assez larges, le regard profond et la voix assez grave, mon allure rassurante et protectrice cache un océan de tendresse et une furieuse envie de croquer la vie à pleine dent. » Mesdames, sachez-le : je suis un homme, un vrai, mais je ne suis pas un nounours. Le même précise en toute modestie dans son humeur du jour :  « Il n’est pas bon que l’homme soit seul » (il ne cite pas ses sources. Elles sont très respectables pourtant).

Oui, décidément, ces garçons ont raison. Pour ma fiche aussi, il va falloir faire mieux. Désormais, je me décrirai ainsi : « Des courbes ensorceleuses, élégante, racée et sophistiquée,  une longue chevelure soyeuse et brillante, un regard magnétique, il émane d’elle un charme qui vous emmènera dans un océan de sensualité. ». Ils seront tous à mes pieds, c’est clair.  Bon, après, il faudra juste trouver deux-trois astuces pour gérer la situation le jour où on se rencontre en vrai, mais c’est un détail.

D’autres idées à ajouter ?

1 commentaire

  1. Martin dit :

    J’adore ta nouvelle description ! :-D

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.