Lost

La perte d’un doudou est toujours quelque chose de tragique. Mais là, c’était particulier.

Elle ne savait pas où elle l’avait perdu, ni si elle allait le retrouver. Elle craignait le pire : Et si la pluie l’abîmait ? Et si un voleur s’en emparait?

Elle ne pensait plus qu’à son doudou perdu, même si rien ne pouvait être fait pour l’instant. Il a fallu la rassurer avec insistance sur le fait qu’elle l’avait certainement oublié à l’école et qu’elle le retrouverait demain matin, pour apaiser un peu son esprit, car il lui était devenu difficile de s’endormir sans le doudou à ses côtés.

Heureusement, une vérification sur Internet a permis de déterminer que pour l’instant, personne d’autre ne s’en servait.

Et puis, elle a fini par le retrouver, son téléphone, la maman. Il était juste tombé par terre dans la voiture.

1 commentaire

  1. ralphy dit :

    Hi hi, je me suis fait avoir ! Je n’ai pas vu arriver la chute ! Oh, quel personnage machiavélique que cette Cinn qui nous prépare des chutes comme celles-ci !

    Ceci étant, je suis d’accord pour noter que le téléphone devient de plus en plus une espèce de doudou, en effet. Déjà qu’il sert à appeler les gens, mais aussi de montre (il y a de moins en moins de gens qui portent une montre, celle-ci étant toujours à portée de main sur un téléphone, moi-même, j’avais cessé de porter une montre à partir de Windows 95, mais ceci est une toute autre histoire), d’agenda, de tchat, et voici maintenant que le téléphone sert aussi de doudou devant aider ses propriétaires à s’endormir…

    Mais où s’arrêtera donc le progrès ?

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.