Le roi du silence

Vous connaissez les règles du Roi du Silence ?

En général, c’est à un enfant qu’on propose de jouer. Il faut tout simplement ne pas être le premier à rompre le silence. La difficulté du jeu tient à ce qu’il est difficile d’oublier un réflexe aussi naturel que parler, et que si le silence se prolonge, on peut assez facilement en arriver à oublier que l’on est en train de jouer, et perdre assez bêtement. C’est souvent l’enfant qui perd, mais ça permet au parent d’avoir quelques secondes, ou minutes, de calme.

J’ai trouvé une excellente partenaire. Je perds à chaque fois. Peut-être parce que j’ai mis du temps à comprendre qu’elle y jouait. Hé oui, vous l’aurez deviné, je veux encore vous parler de Binômette.

Quand Binômette arrive le matin, elle met un point d’honneur à dire bonjour. La politesse, c’est indispensable. Mais ensuite, elle ne desserre les dents à mon endroit que si c’est indispensable. Elle ne dit pas « Je fais une pause« , elle met son manteau et sort en tendant vaguement vers moi son paquet de cigarettes. Il y a des jours où je pourrais compter sur les doigts de la main les mots échangés dans la journée. Faut pas pousser non plus, la politesse, c’est juste bonjour, ce n’est pas bon appétit, ni merci, ni au revoir.

Je pense que nous sommes à deux doigts de ne communiquer que par e-mail.

C’est toujours déjà ça de gagné, non?

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.