Polichinelle

Il y a des parents de personnes majeures, vaccinées, adultes, quoi, qui sont un peu intrusifs dans la vie de leurs enfants. Et que fais-tu par ci, et comment vont les amours par là, et tu devrais faire quelque chose pour ta culotte de cheval (pauvre Cordélia), et il serait temps de faire des enfants à ton âge, tu ne crois pas, et qu’est-ce que c’est que cette orientation professionnelle, ce n’est pas sérieux, tu ferais mieux de faire ci ou ça ? Etc. etc.

Pas les miens.

Parfois ils devinent, et je sais qu’ils devinent. Ils posent peu de questions, parfois me tendent des perches que je n’attrape pas.

Moi : "Dis Maman, Pourrais-tu garder Raphaël mercredi ? Lex prend les enfants le soir et je vais me prendre une journée. Elle : Ah, tu vas aller au sport le matin, c’est ça ? Moi : Non."

Et elle n’insiste pas.

Plus tard, j’ai déposé Raphaël chez eux depuis peu :

Moi : "Allô Papa, merci de ton message ! [blablabla] Lui (curieux) : ... Mais, j’entends du bruit, là, tu es dans un train ? Moi : Oui. (mon train habituel, mais là n’est pas la question). Lui : Ah ? Et tu vas loin ? Moi (brève hésitation. C’est quoi, loin ?) : Non".

Et il n’insiste pas.

Le soir :

Elle (après m’avoir donné des nouvelles des enfants, peut-être étourdiment) : "Tu as passé une bonne journée ? Moi : Oui. Elle : Et tu es rentrée chez toi, là ? Moi (gaiement) : Non, pas encore. Demain. Elle : … Euh bon, je t’appelle donc sur ton portable s’il y a quelque chose"

Il y a quelqu’un dans ma vie, c’est un secret de polichinelle. Et eux font presque semblant de ne pas le voir. Admirables.

Vous êtes beaucoup à avoir les mêmes ?

5 commentaires

  1. Sun dit :

    Pareil

    Ma Mère est pareil et lorsque je ne réponds pas (comme toi) elle revient à la charge de la même façon que tes parents. Dès fois je lui dit que je ne veux pas en parler et dès fois elle le comprends d’elle même. Nous avons l’avantage sur Cordelia, d’avoir des enfants et eu une vie de couple, donc ils savent que nous sommes adultes capable de gérer notre vie. Pour Cordelia, elle reste la petite fille à sa Moman. Pardon Cordélia, je n’ai pas lu tout ton blog, donc peut être me trompe-je !

  2. cordelia dit :

    comment tu les as trop bien élevé tes parents ! je suis béate d’admiration ! bravo. @ sun : ta réflexion est trés pertinente, maintenant que tu le dis oui c’est vrai j’ai l’impression d’être restée une petite fille pour eux. surtout pour ma mère et elle a souvent ce besoin de m’infantiliser et moi je me laisse faire. oui, possible que ce soit la conséquence directe du fait d’avoir été séparée d’eux trop tôt.

  3. Jerry dit :

    En progrès constant

    Les miens, ils ont fait beaucoup de progrès ces derniers temps. Comme s’ils avaient eu besoin d’une éducation à l’adultitude de leurs filles, un petit temps d’adaptation pour comprendre que nostre vie, c’est notre vie… En tous cas, les tiens sont top!

  4. Letesle dit :

    les mêmes

    j’ai exactement les mêmes ! :o)

  5. Zebre72 dit :

    Presque les mêmes…

    … sauf que moi, je les soupçonne fortement de s’en foutre 😉 C’est vrai quoi, ça devient vexant lorsqu’on vous fiche une paix royale. Du respect à l’indifférence, il n’y a parfois qu’un pas, que mon tempérament anxieux me fait franchir plus souvent qu’il ne le faudrait. Pas vous ? Bon, mais quand même, mes parents me passent des coups de fil, c’est pas comme s’ils s’en fichaient vraiment hein !

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.