Moi et mes cams chaudes

Etant une femme gourmande et qui a atteint une certaine maturité, j’aime beaucoup les cams, très chaudes de préférence.

Je dispose de tout le matériel nécessaire pour la partager avec autant de personnes sympathiques que je souhaite. Bien des commerces spécialisés (dont je peux fournir l’adresse aux personnes intéressées) mais aussi la plupart des commerces généralistes, sont à même de vous le proposer, si vous savez où chercher.

Je ne comprends pas que les hommes soient aussi peu friands de cam’. Habituellement, ce sont les femmes, le plus souvent une femme mûre, qui en apprécient la saveur. J’ai la chance de m’y être initiée, presque par hasard, à peine sortie de l’adolescence. Et, il faut l’avouer, je rêve qu’un(e) inconnu(e) brise la glace et propose de m’en offrir une pour faire connaissance en toute amitié.

L’excitation de cette attente pleine de promesses pendant ces étapes préliminaires où la température monte inexorablement, puis cette brûlure entre mes doigts, le plaisir de faire durer cette amertume teintée de douceur me régalent. Commage qu’il soit si difficile de trouver un homme (surtout un homme encore jeune) qui apprécierait de partager une cam bien faite. Encore une fois, c’est avec de charmantes amies, parfois avec mes propres soeurs, que je partage le plus souvent ces moments.

Personnellement, je les trouve agréables à presque toutes les heures de la journée, sauf peut-être le matin où mes préférences vont à des variantes plus adaptées à un réveil en douceur. Les cams constituent une pause délicieuse et délassante au cours d’une journée de travail et une excellente manière de décompresser en entamant la soirée.

Evidemment, les cams sont à utiliser avec prudence et modération par les femmes enceintes.

En connaît-on seulement les bienfaits ? Antispasmodique, lutte contre les problèmes de menstruations, son action au niveau du système nerveux a même été comparée au Valium ou au Prozac. Elle stimule le système immunitaire, soulage les ulcères d’estomac. On soupçonne même qu’elle soulagerait les douleurs arthritiques.

Il faut cependant certaines précautions au néophyte avant de se lancer. Une cam(omille) trop chaude, ça peut brûler la langue. Et on peut s’étrangler en l’avalant trop vite.

Mais sinon, c’est délicieux.

16 commentaires

  1. ralphy dit :

    Cam chaude

    C’est petit joueur, de n’écrire qu’un tout petit et minuscule article sur les cams chaudes ! Une cam chaude, un bon thé à la camomille, c’est excellent, en effet ! Et ça mérite un article beaucoup plus aboutit que celui-ci ! Bref, à l’avenir, si tu veux avoir des visiteurs désireux d’en apprendre davantage sur la cam chaude, je t’encourage à potasser un peu plus le sujet, mais surtout, d’apporter une véritable valeur ajoutée aux visiteurs, à savoir un article insistant lourdement sur toutes les cams chaudes qu’il est possible de se faire, que ce soit avec des jolies filles ou des beaux mecs ! C’est qu’une cam chaude seul ou seule, c’est largement moins bien qu’une cam chaude à deux, voire à plusieurs ! Allez, bonne cam chaude à toi, très chère ! (Au fait, une photo de ta cam chaude aurait été la bienvenue !)

  2. Cinn dit :

    Ralphy> C’est mieux comme ça ?

  3. cordelia dit :

    euh … moi je kiffe la réglisse/menthe en fait

  4. Matt dit :

    On voit l’influence négaste de certains… D’ailleurs sur ce point j’ai souri en voyant le découpage de ton logo sur Blogs Sexe qui donne « Trav, le blog » ^

  5. Cinn dit :

    Matt > Voilà ce que c’est d’avoir des fréquentations douteuses, en effet ! Fichtre, j’avais vu le « découpage » mais sans remarquer qu’il pouvait être interprété bizarrement. Il faut vraiment que je trouve le moyen de me faire une autre bannière !

  6. sheepyr dit :

    Pfff voila Ralphy a pervertit quelqu’un de plus 🙂

  7. Matt dit :

    « négaste », le mélange de négatif et néfaste, je devrais me relire parfois !

  8. Cinn dit :

    Matt > mais non, mais non, pas de confusion, c’est un très joli et parlant néologisme…

  9. Madame Patate dit :

    Excellent filage de la métaphore, j’ai ouvert de grands yeux étonnés tout au long du texte, je n’ai vraiment compris qu’à la fin!

  10. Cinn dit :

    Madame Patate : Merci beaucoup ! (du compliment et de ta visite)

  11. ralphy dit :

    Trav, le blog des cams chaudes

    Me croirez-vous si je vous dis que je n’avais pas fait exprès de mettre « Trav, le blog » dans le logo de « Travauxs en cours, Le journal d’une maman solo qui tient à ses (au moins) deux casquettes : femme et mère » ? Je veux dire, je n’avais pas réalisé jusqu’au commentaire de Matt ci-dessus… Cela étant, vivent les cams chaudes ! Très beau texte !

  12. Homme anonyme dit :

    Ou aller pour se montrer ?

    Je suis un jeune homme et j’aimerais être vu (et peut être voir, surtout les réactions, pas forcément dénudés). Sur quels sites me conseillez vous d’aller ? Merci.

  13. Cinn dit :

    En Pleine Poire > désolée, mais je supprime ton commentaire, qui n’a à mon sens pas sa place ici. Je n’ai conservé qu’à titre de curiosité celui de l’anonyme qui n’a pas lu mon billet et laissé néanmoins un commentaire.

  14. En Pleine Poire dit :

    Pas de souci

    Je répondais juste à sa question…

  15. Natacha dit :

    Convertie

    Alors j’arrive après la bataille, mais bon, j’ai l’habitude ; j’espère juste que je ne dérange pas trop. J’ai découvert cette entrée par les perles du chat, et étant moi-même à la recherche de nouvelles expériences, et déjà adepte du thé, j’ai finalement franchi le pas. Je viens de finir de savourer ma première cam’ chaude. Merci donc pour cette idée intéressante qui embellit un peu le quotidien.

  16. Cinn dit :

    Mais non, tu ne déranges pas du tout !! Merci de ton message et bienvenue… et ravie de t’avoir fait découvrir cette expérience nouvelle !

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.