Conte de fées, la nouvelle génération

Avertissement : ce conte de fées moderne, malgré la première impression que peut laisser l’exposition, peut choquer.

Je préfère prévenir mes lecteurs que les valeurs familiales présentes dans le dénouement sont assez loin de la culture occidentale actuelle (cohabitation de plusieurs générations dans un même palais).

Un animal y est maltraité. On compte plusieurs morts, dans un déroulement de l’intrigue à la fois brutal et exposé avec une économie de mots foudroyante.

En plus, le jeune premier se fait piquer son épée, et la vedette, par l’héroïne.

Voici donc l’histoire, telle qu’elle a été dictée par l’auteure :

« Il était une fois une jeune Princesse très jolie qui s’appelait Laura et que tout le monde aimait beaucoup.

Un jour, la jeune Princesse eut une idée pour battre le méchant.

La Princesse alla chez les méchants. Elle prit l’épée de son Prince, et après, elle tua le dragon des méchants pour aussi tuer les méchants.

Maintenant, le Prince et la Princesse étaient heureux dans leur royaume avec la maman du Prince, la maman de la Princesse et le papa du Prince et le papa de la Princesse.

FIN »

Et voilà, Laura est désormais un auteur publié…

1 commentaire

  1. Martin dit :

    Waouh ! Déjà à cet âge ? Impressionnant !

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.