A mother’s work is never done

Suite à une réflexion faite en sa présence sur la quasi-nullité de mon talent culinaire (il faut dire que le peu de confiance en moi que j’avais de ce côté a été érodé par le fait de vivre cinq ans avec un cordon bleu qui se lançait dans des critiques constructives quand je me lançais dans une recette aussi risquée que des coquillettes au beurre), ma mère m’a fait un petit cadeau.

Un livre de cuisine pour débutants. Sous-titre : "Votre mère ne vous a pas appris à faire la cuisine ? Il n’est pas trop tard".

Je suis sûre qu’elle s’est sentie visée en lisant le sous-titre. Elle se débrouille bien elle aussi (elle fait du varié, du léger, du savoureux… un régal) mais ne m’a jamais montré comment faire. Bon, j’aurais dû demander aussi.

J’ai feuilleté. Il y a des recettes au nom compliqué (j’ai ouvert le livre au hasard et suis tombée sur des "brochettes d’asperge au parmesan"), mais aussi la recette de l’oeuf dur et celle de l’oeuf à la coque. Si.

Promis, demain je m’y mets.

7 commentaires

  1. Poussiere d'E. dit :

    Ton article m’a largement fait sourire, ayant décidé depuis quelques jours de me remettre à cuisiner ( non, je n’avais pas cessé de nourrir ma fille depuis deux ans mais bon sortie des fabuleuses coquillettes au beurre, des salades de tomates et des steacks haches surgelés je ne faisais plus grand chose depuis que je vivais seule). Ma mère, fin cordon bleu, elle aussi ( mais pour le ‘léger’, on peut repasser par contre) ne m’a jamais appris non plus à cuisiner alors je ré-apprends toute seule, à grands renforts de bouquins, de sites internet … et de questions, parfois basiques, à toutes les personnes ayant le malheur de croiser ma route à ce moment là ( i.e : Vol de Nuit hier soir qui a été mon prof d’épluchage de champignons …) Mine de rien, je prends plaisir à la confection de ces trucs simples ( les plats supers élaborés attendront encore un peu) et ma fille s’amuse comme une folle en m’aidant à préparer les repas ( et au moins, elle mange sans que j’aie besoin de râler ce qui est un avantage non négligeable … ) Ceci dit, à bientot 35 ans, je ne sais toujours pas cuire un oeuf convenablement, mes oeufs coques deviennent durs, mes oeufs durs sont coques … et mes omelettes brulent allègrement. ( on ne se moque pas, merci !)

  2. Mister H dit :

    Je découvre

    Je n’ai jamais été fan pour faire la cuisine ou même la manger. Mais depuis quelques temps je m’y met. Je suis devenu un spécialiste du thon. Une de mes Recettes pour passer pour le roi de la débrouille et épater les gens : une poele, du thon (en boite), du beurre, du gruyère : on fait cuire (légèrement grillé) et on accompagne de pates (on peut rajouter de la crème fraiche).

  3. vol de nuit dit :

    question de confiance

    Pour revenir sur le fond de ton billet, je peux déjà t’assurer que tu n’es pas nulle… Pour avoir fait de la formation, et ce dans pas mal de domaines, l’essentiel dans un premier temps est que le « sachant » fasse preuve du minimum de pédagogie nécessaire pour « transmettre le savoir ». La cuisine n’est pas affaire de talent, et comme le dit si justement P.d’E., il n’y a rien de mieux que les « trucs simples ». Crois en toi, dis toi que l’apprentissage de toute chose se fait petit à petit… Et surtout que c’est le plaisir et l’envie qui guident tout cela. Fais le d’abord pour toi, et ensuite essaye avec d’autres, qui auront le tact de comprendre que tu débutes, au lieu de t’enfoncer avec leur pseudo-savoir… Voilà, il a un début à tout, et il n’y a pas d’âge pour s’y mettre… Crois-en un « jeune » quinqua qui a joué les autodidactes toute sa vie…Bises

  4. Prof_galm dit :

    c’est en forgeant que l’on devient forgeron.

  5. vol de nuit dit :

    le véritable humour

    Ca fait plusieurs comms que je lis de toi, Prof galm, et j’avoue que je les adore… C’est si facile de manier l’humour, voire même d’être caustique, sans blesser, et tu fais cela vraiment bien… Je prendrai le temps de lire attentivement ton blog… Quand même un ptit mot pour mon rayon de soleil : je penserai fort à toi au fin fond de la Bretagne ce week-end… Bises

  6. Prof_galm dit :

    bah merci

  7. Cuisine dit :

    Cordon bleu

    Je me contente de surgelés et il n’est venu à personne dans mon entourage de m’offrir un livre de cuisine. Il faut vraiment avoir l’esprit mal tourné pour filer un livre de cuisine à son enfant ! 😉

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.