Châtiment

Gros conflit avec Laura. Elle ne veut pas faire ce que je veux, je ne veux pas faire ce qu’elle veut. C’est alors qu’est venue la menace suprême :

« Si tu continues, je te fais sentir mon doudou!« .

Son doudou, un foulard tout effiloché qu’elle traîne partout. C’est quasiment une menace de mort! A bas la guerre chimique.

2 commentaires

  1. Martin dit :

    Eh bien ! A ce que je vois, tu te lances dans l’entraînement de terroristes aux armes de destruction chimique ?!

  2. Le retour du doudou prodig(u)e dit :

    […] qui n’avait plus rien de doux. A force de traîner partout, c’était aussi devenu une arme bactériologique redoutable si on le tenait trop longtemps loin d’une machine à laver. Sa consistance et sa couleur lui […]

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.