Late bird

J’ai rencontré ce midi un de mes premiers contacts sur Meatix, après des semaines de tergiversations et rendez-vous manqués.

Nous avions à l’origine échangé quelques mails (un premier contact… à peine plus), puis j’étais partie en vacances quelques jours. Entre-temps, il avait trouvé l’âme soeur.

Admirablement, il avait commencé à me relancer avec un peu d’inquiétude (et pourtant je l’avais prévenu de mon départ), la "concurrence" se faisant très pressante. Au final, il était un peu dérouté que les choses aillent si vite avec quelqu’un d’autre alors qu’elles s’annonçaient si bien avec moi, et un peu confus de m’avoir ainsi "laissée en plan". Evidemment, c’est l’unique meatix boy à avoir eu ce genre de scrupules (que j’ai trouvés adorables). J’ai essayé de le rassurer sur le fait que je n’étais pas plus bouleversée que ça, que sur Meatix ce n’était pas anormal d’avoir plusieurs contacts sur la même période et qu’il avait beaucoup de chance d’avoir trouvé chaussure à son pied si rapidement (le bougre a trouvé sa dulcinée en deux ou trois mois!!).

Néanmoins, il a souhaité que nous soyons amis et potentiellement confidents. Il m’a même proposé de m’aider à trouver l’âme soeur !

Nous avons découvert que nous étions doublement voisins (presque le même lieu d’habitation, presque le même lieu de travail) et que nous avions presque le même trajet. Mais nous ne sommes jamais rencontrés fortuitement dans le train. Nous nous sommes même ratés un jour où nous nous étions mis d’accord sur le même horaire de train et où il m’a activement cherchée… sans me voir, alors que j’avais déjà conclu au lapin.

Aujourd’hui donc, déjeuner ensemble (sandwiches libanais et coca) sur un banc de parc.

Ventrebleu ! Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi beau. Il a des yeux à en tomber par terre, et en plus c’est un garçon très agréable.

Je me demande ce qui se serait passé avec quelques jours de différence ? Le hasard fait souvent bien les choses, et celui qui l’a fait rencontrer si vite quelqu’un qui lui convient si bien est sûrement bien tombé. C’est sûrement très bien comme ça. Solidarité féminine oblige, je ne tenterai rien.

Mais on a bien le droit d’être un peu jalouse, non ? The early chick got the worm !

5 commentaires

  1. motril dit :

    he he la jalousie est un vilain défaut… Richard

  2. ralphy dit :

    Première arrivée, première servie ?

    C’est à croire qu’il faut être le premier partout, y compris dans les relations amoureuses. D’un autre côté, la plupart des relations amoureuses étant vouées à ne pas durer, ton ami reviendra peut-être de nouveau sur le marché des proies potentielles ? Faut-il pour autant s’en réjouire, ou encore attendre ce moment-là ? Sans doute que non. Aussi, la fidélité étant encore profondément ancrée dans l’esprit des gens, il ne te reste en effet qu’à aller voir ailleurs… en attendant qu’il se libère ? (Oh, quel cynisme… je me taits !)

  3. Cinn dit :

    Ralphy : « Spokenfor » et sa moitié partagent quand même un projet commun fort : le désir pressant d’avoir très vite des héritiers. Donc déjà, s’ils réussissent leur « coup » (… misérable jeu de mots), ils ont des chances de durer un peu plus que la moyenne. Je peux difficilement leur souhaiter autre chose : je compatis pleinement avec le désir d’enfants et la moitié de Spokenfor a atteint l’âge où ça commence à devenir difficile… alors que moi, j’en ai déjà, bisque bisque r… euh, je veux dire Dieu merci.

  4. ralphy dit :

    Hommes et femmes

    S’il y a bien un point qui me rend heureux d’être un homme, c’est que je n’ai pas la pression de cette fameuse « horloge biologique » qui, passés 30 ans, rend les femmes de plus en plus pressées de trouver LE BON pour des raisons aussi terre à terre que la procréation…

  5. Cinn dit :

    En l’espèce, l’homme est au moins aussi pressé de procréer que la femme… plus généralement, il y a des femmes qui ne veulent pas d’enfant et des hommes qui en veulent depuis tout petit. C’est quoi ces préjugés machos? (pas complètemnet faux non plus, mais machos quand même, na!)

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.