Les bonnes manières au lit

Je réponds ici un peu plus longuement à un récent article de Whereistheone, un double billet consacrés à des « erreurs » féminines en matière de sexe.

Whereistheone/Marjorie me fait sourire lorsqu’elle recommande par exemple de ne pas passer trois heures à se préparer avant les ébats, ou de ne jamais, au grand jamais, montrer le haut de ses mi-bas à son partenaire. Sûrement pas faux, tout ça !

Là où je ne la suis pas du tout, c’est quand elle semble expliquer aux femmes qu’il « faut » aimer telle ou telle chose. Que ne pas faire de fellation (par exemple) est inexcusable.

Parce que dans ce registre là, on peut aussi aller beaucoup plus loin : « Amies femmes, pourquoi refuser l’échangisme ? Les hommes adorent ça et la femme qui fait semblant d’y prendre plaisir marque réellement des points dans l’esprit de son partenaire! »

Le sexe, ça sert avant tout à avoir du plaisir, des deux côtés. Je trouve que faire quelque chose à contrecoeur et alors que ça nous dégoûte  est un cadeau empoisonné à offrir à notre partenaire.  N’en tirer aucune conclusion sur mes préférences perso, c’est une question de principe et ça me paraît élémentaire.

Sans la liberté de ne pas faire, il n’y a pas de plaisir de faire.

Si on inverse les choses…. Imaginons que je me retrouve au lit avec un monsieur qui n’aime pas pratiquer un cunnilingus (par exemple). Est-ce que ça me plairait de savoir qu’il est là uniquement par courtoisie, parce que « ne pas en faire est inexcusable » ? Qu’en réalité, c’est une corvée qui le dégoûte et lui donne le haut-le-coeur ? Non, bien sûr. Je préfère qu’il fasse l’impasse et qu’on s’amuse tous les deux.

Evidemment, il y a aussi ceux qui sont incapables de faire une impasse, autrement dit, qui préfèrent satisfaire une envie, quitte à ce que leur partenaire s’ennuie, ait mal, ou passe un mauvais moment. Ceux-là sont parfois capables de vous mettre la pression, de vous faire un chantage psychologique plus ou moins subtil pour que vous cédiez (« Je suis puni?? »). Attention, je ne parle pas de celui qui sait « donner envie ». Je parle du sinistre égoïste qui cherche à vous forcer la main. A éviter absolument à mon avis.

Il y a tellement de manières de prendre du plaisir ensemble qu’il ne devrait pas y avoir de passage obligé, normalement… Le reste est une affaire de goût. En plus, les goûts et les envies évoluent avec l’âge et les moments.

Et dans des cas extrêmes, me direz-vous ? Parce qu’il y a quand même des limites. Qu’est-ce qui est indispensable à une relation sexuelle à court terme ? Ou à long terme ? Y a t’il des choses sur lesquelles on ne peut pas faire l’impasse du tout, d’un côté ou de l’autre, pour des raisons variables (goûts, mais aussi problème de santé) ? La pénétration, par exemple ?

Je n’ai pas connu le problème… mais quitte à être utopiste et optimiste sur l’étendue des choses à faire et à essayer entre adultes consentants, j’aurais tendance à répondre non.

6 commentaires

  1. Prof_galm dit :

    Y a pas de régles en amour. Y a juste du plaisir et deux personnes qui voient les choses de la même manière parfois même en ayant les yeux bandés.

  2. Cinn dit :

    L’amour est aveugle, c’est bien connu. Parfois même un peu bigleux certains matins ensoleillés, n’est-ce pas Profgalm ?

  3. Mister H dit :

    Echangisme

    je n’ai pas compris le 4ème paragraphe. Les Hommes adorent l’échangisme ? ah bon ? que eux aient des relations avec d’autres femmes … oui ! Mais que leurs femmes fassent pareil … j’en doute. Perso ni l’un, ni l’autre ! Suis je vraiment un Homme ?

  4. vol de nuit dit :

    c’est si simple…

    Tu sais ce que je pense de tout ça… Pour moi, l’amour ce n’est aucune question, c’est le don de l’un à l’autre et un simple plaisir partagé… Je n’aime pas dire « faire l’amour », je préfère « se donner l’amour »… A partir de là, à partir du moment où les sentiments existent et sont sincères, à partir du moment où chacun est d’abord sincère avec soi-même, « se donner l’amour » devient une complétude, un accomplissement, et non plus un aboutissement… Et mon Dieu alors, quel plaisir !!!

  5. ralphy dit :

    Liens

    Je vais me permettre un léger hors sujet dans ce commentaire : Lorsque tu réagis au sujet d’un autre article, en particulier lorsque celui-ci a été publié sur un autre blog, il est toujours bon d’insérer un lien direct vers cet article, d’une part, et vers ce blog, d’autre part. En effet, c’est le seul moyen qui fonctionne d’inciter les visiteurs de ton blog à creuser un peu plus loin le sujet dont tu parles… Certes, tu peux toujours dire que le lien vers le blog de Marjorie apparaît dans la liste de tes favoris dans la colonne de droite. Mais l’expérience montre que personne ne va le chercher, et le lien vers l’article précis auquel tu fais référence n’apparaît nulle part en lien, et par conséquent, il est particulièrement difficile à retrouver. Par ailleurs, note que les moteurs de recherche identifient la popularité des pages web, et par conséquent leur positionnement dans leurs résultats de recherche par les liens inter-pages. Aussi, en mettant les références précises de ton article, en y insérant les liens adéquats, tu amélioreras la visibilité de tes sources sur les moteurs de recherche, ce qui est toujours appréciable.

  6. Cinn dit :

    Merci du conseil de pro

    Meci de la remarque Ralphy, je vais essayer de m’y atteler. Pas sûre de maîtriser la technique par contre. En fait, la popularité ou non de mes pages n’est pas ma priorité… mais si c’est plus simple pour un éventuel lecteur.

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.