Comment convaincre votre copine d’avaler lors une fellation?

"Mail ça à ta meuf, Dave tu auras une petite surprise" (sic) :Ca sentait l’arnaque, le piège à crétins pour se constituer une base de données d’e-mails. Voilà un site qui vous promet d’envoyer anonymement à votre copine, par e-mail, 10 "bonnes" raisons de convaincre votre copine d’ "avaler" lorsqu’elle vous fait une fellation. Avertissement à ceux qui ont tout de suite envie de cliquer sur le lien et d’utiliser cette géniale méthode pour tenter l’aventure : je pense que ça ne marchera pas. Sauf peut-être pour des copines particulièrement nunuches (là, je vous sens à nouveau intéressés). Ma conviction est que si de prime abord elle n’était pas tentée, les âneries que vous lui enverrez anonymement ne la convaincront pas.

Extraits choisis :

"C’est en forgeant qu’on devient forgeron". Qui n’a pas été rebuté par un plat, une boisson étverresaliqueurant jeune, avant de s’apercevoir que ce n’était pas mauvais, voire même y prendre goût ? […] Il suffit de mettre ses a priori de côté et de se lancer" Il y a des plats que je regoûte régulièrement au cas où, et auxquels je n’ai toujours pas pris goût : la choucroute, la bière…. Pire encore : il y a des plats auxquels je n’ai aucune envie de regoûter (les escargots) ou qu’il ne me viendrait pas à l’esprit de goûter. Contre les croquettes pour chien ou les graines de ciguë,  par exemple, les a priori, là, ils sont assez forts. "C’est un moyen de contraception simple et efficace" Oui, et qui présente un risque de transmission du HIV, donc que vous n’utiliserez a priori qu’avec une femme avec qui vous aurez déjà été assez loin dans la durée et la confiance, pour envisager un autre mode de contraception. De plus, je pressens que cette "contraception" ne marchera pas pour d’autres types de rapports sexuels, certes méconnus mais qui peuvent tenter votre copine (avec pénétration par exemple).

Flairant un piège, j’ai donné en pâture mon adresse à pourriel au site, qui s’est empressé , probe et fidèle, de m’envoyer un pavé très laid, totalement dénué de mise en page (donc ça ne donne pas envie de lire, d’où un risque supplémentaire d’échec de la manoeuvre), mais récapitulant bel et bien les 10 fameuses raisons.

Nouveau flash d’information aux grands courageux qui auraient toujours envie d’aller cliquer : il existe une méthode encore plus efficace pour indiquer à votre copine que vous avez envie de telle ou telle chose en matière sexuelle, ou que telle ou telle chose vous plaît ou vous déplaît. On ouvre la bouche et on déplace sa langue et sa bouche, tout en soufflant de l’air à travers ses cordes vocales, de manière à formuler des sons selon un code linguistique commun avec la personne en question.

Je vous sens déçus. Evidemment, ce n’est pas anonyme. Evidemment, ça n’a pas le côté magique de "je clique, et là, ça va marcher tout seul, miracle, elle va être convaincue sans que j’aie à lever le petit doigt". Evidemment, ça ne vous autorise pas à lui "mettre la pression".  Evidemment, vous courez le risque  qu’elle vous réponde que non, non merci, ça ne la tente pas pour l’instant.  Mais  c’est nettement plus simple et direct. Voire excitant pour elle de savoir que quelque chose risque de vous plaire.

Et puis aussi, beaucoup moins faux-jeton, mais je crois que ça allait sans dire. Etes-vous un homme ou un loquedu pusillanime ?

En plus, la prochaine fois que vous aurez un truc à lui proposer (vous accompagner au match de boxe ou partager une tourte aux pruneaux), vous n’aurez pas à écumer le net dans l’espoir de trouver THE site approprié sur le même principe.

8 commentaires

  1. K dit :

    Quand j’ai ouvert mon google reader et que j’ai vu ton titre, j’ai été surpris. Ché pas pkoi, mais ça attire l’oeil. Bon ce n’est que maintenant que je découvre qu’il faut tout simplement demander (gentillement j’imagine). Je me suis toujours limité à « tu suces ? » lorsque je recontrais une éventuelle future partenaire alors qu’il fallait rajouter « et t’avales ? ». Merci Cinn ;o)

  2. Alyssa dit :

    ah parceque ça existe vraiment des femmes qui n’avalent pas ? … euh …. ok je sors !

  3. Cinn dit :

    > K : Voilà, tu as tout compris, même si je pense qu’il y a peut-être des manières plus poétiques de « vendre » son propos! 😉 > Alyssa : Il faut croire que oui, ou bien ce billet n’aurait eu aucun succès malgré son titre imperceptiblement, euh, comment dire… accrocheur?

  4. Jisse dit :

    Et la sodomie ?

    Sinon, dans le mm style, en – j’ose l’espérer – un peu plus subtil et mieux présenter, « Comment rendre sa femme folle de sodomie ? » : http://coloques.canalblog.com/archives/2006/06/02/2002584.html

  5. K dit :

    Pfouii poétique, poétique… Bon ben je ne connaitrais jamais cette joie alors. Tant pis.

  6. Natacha dit :

    Contre les graines de cigüe, d’accord… par contre je n’ai pas vraiment d’a priori contre les croquettes pour chien. Peut-être parce que je suis fille de vétérinaire ? Enfin, je n’ai jamais été vraiment confrontée aux croquettes pour chien. Par contre j’ai beaucoup aimé des biscuits pour chien donnés à mon père en échantillon par un représentant. Et j’ai aussi goûté les croquettes des chats, à l’époque où on en avait encore. Bilan : on pourrait en mettre dans des petits coupelles lors d’un appéritif, ça passerait inapperçu. Il paraît que les fabriquants de ces croquettes ajoutent même des trucs auxquels les animaux sont indifférents mais qui aident à séduire les maîtres : si ça a bon goût pour l’humain, il va tout de suite en déduire que ça a aussi bon goût pour son compagnon. Les merveilles des erreurs de logique \o/ Et pour en revenir aux propriétés gustatives du produit dont il est question dans cet article, ça me rappelle cette histoire (malheureusement en anglais): http://bash.org/?50891

  7. Cinn dit :

    > Natacha : J’ai bien moins d’a prioris sur les croquettes pour chat que sur les croquettes pour chien… j’ai beaucoup plus confiance en les capacités gustatives d’un chat que d’un chien. Préjugé ? Sinon, je connaissais l’histoire (elle a été traduite depuis!).

  8. franck dit :

    si déjà j’en rencontre une qui veut bien sucer je ne crois pas que je pousserais l’exigence à demander qu’elle avale
    Ce serait déjà tellement bien, je m’en contenterai

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.