Rupture glaciaire

Une fois bien installé dans la vie, il est important d’apporter son tribut à la société et de permettre à la génération montante, à son tour, d’avoir accès à la Connaissance, de lui proposer une place modeste, mais ô combien précieuse, dans le monde du travail, bref, de l’initier par l’exemple à l’excellence et à l’épanouissement personnel.
.
C’est ainsi que TB Team accueille en quasi continu un défilé de petits jeunes, doués, ambitieux et nullipares (donc tout à fait disposés à payer de leur personne pour s’attirer les grâces du dieu du Travail).
.
Nous recevions donc cette semaine un nouveau petit stagiaire à qui SuperDRHette a fait faire le tour des bureaux, opération qui a traditionnellement pour objet de faire en sorte d’embarrasser le nouveau venu : désormais, tout le monde peut l’appeler par son petit nom, alors qu’il mettra probablement encore un peu de temps avant de remettre chacun de la centaine de noms qu’il a entendus sur chacun de la centaine de visages qu’il a vus dans la même journée (ce qui devrait lui valoir son lot de : « Bonjour, Philémon! » « -Bonjour, heu… »).

Cette opération a aussi un effet instantané spectaculaire : même si, cinq minutes avant, tout le monde se regardait en chien de faïence dans un silence de cathédrale, la cérémonie de présentation d’un petit nouveau ou d’une petite nouvelle a invariablement pour effet de faire revenir dans notre bureau une atmosphère joviale et souriante de camaraderie bon enfant. Binômette elle-même est métamorphosée en créature aimable et avenante. Prodigieux.
.
SuperDRHette a donc accompagné en notre bureau un nouveau stagiaire assez typique : jeune, généreusement bardé de diplômes, en costume, un peu guindé et intimidé (ils se dérident d’habitude au bout de quelques jours), et nous a présentées, en lui précisant avec qui il allait travailler.
Devinez qui a réussi en quelques minutes à détendre l’atmosphère et à faire éclater de rire ce petit nouveau en pleine phase circonspecte de tâtage de terrain ? C’est encore Super-Cinn.
.
Si seulement je l’avais fait exprès.
.
C’est juste qu’au moment de prendre congé, tout le monde a commencé à se saluer : « Bonne fin d’après-midi, rentrez bien, à plus tard, etc ». J’ai cru bon d’ajouter gentiment « … et bienvenue » à l’égard du nouveau venu. Tout le monde a pouffé, Philémon compris.
.
C’est ma faute à moi, si tout le monde a entendu « … et bonne nuit » ?
.
Lapsus auditif, sans doute. La beauté est dans l’oeil de celui qui regarde, et l’envie de retourner se coucher, dans l’oreille de celui qui écoute… en attendant, qui est passée pour la petite comique pas drôle du groupe?

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.