La magicienne à la brosse ronde

Je hais les brushings. Bon, en fait ce qui me pèse, c’est non pas le résultat, mais le processus. Et en particulier le contraste entre les cas où c’est un(e) coiffeur(se) qui pratique l’intervention sous mes yeux incrédules, et les cas où c’est moi qui tente la même chose.

Quand c’est la coiffeuse :

D’une main, la brosse, de l’autre le séchoir. Après avoir attaché une partie des cheveux pour dégager les mèches du dessus, elle attrape les mèches qui restent avec la brosse ronde et progresse le long des mèches par en dessous, tout en effectuant en même temps de petits mouvements rotatifs du poignet -oui, avec la même main- pour continuer à en rouler les mèches autour de la brosse. Puis elle détache une autre partie des cheveux, et recommence. Au final, la masse plate et mouillée que j’avais sur la tête se transforme en une vraie coiffure, avec du volume, une structure, une forme, de l’aérien, et tout et tout.

Est-il besoin de le préciser ? Pendant que le miracle s’est produit, elle a continué à deviser avec moi comme si de rien n’était.

FriendsRachelLeiaQuand c’est moi :

D’une main, la brosse, de l’autre le séchoir à ions bidulechouette dont j’ai fait l’acquisition pour me motiver. Comme je n’ai pas de pinces à cheveux (j’avais tout jeté à la poubelle le jour où je me suis dit que je ne voudrais plus jamais avoir de cheveux très longs), je fais toute l’épaisseur des cheveux d’un coup. Je brosse tout pareil les cheveux par en dessous, mais avec infiniment moins de facilité que la pro. En particulier, les fameux petits mouvements rotatifs pendant le brossage sont un mystère impénétrable : comment faire tourner la brosse aussi vite tout en la maintenant, sans avoir un petit moteur à l’intérieur de la paume ? J’arrête souvent avant la fin : c’est pénible de s’escrimer bras en l’air pendant si longtemps, et puis je m’ennuie un peu pendant l’opération, il faut dire. Au final, mes cheveux sont à peu près secs et ont un peu plus de forme que si je n’avais rien fait.

Voilà pourquoi, quand j’ai les cheveux suffisamment courts, je les laisse sécher tout seuls, hiver comme été.

Cela répond-il à ta question, Natacha ?

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.