Cassée la voie

Il y a des jours où j’aime bien les problèmes de circulation de ma ligne de trains.

trainsourireDepuis presque deux ans, je prends très souvent le même train à la même heure. Et j’y trouve parfois les mêmes gens sur le quai. Oui, mais voilà, j’ai une incapacité sociale telle que depuis le temps, je n’avais adressé la parole à aucun. Des petits hochements de tête de reconnaissance ou des légers sourires, et puis basta. Oui, j’ai beau être pleine de bonne volonté pour établir un contact amical avec les terriens, je suis un peu autiste.

Et bien lorsque je suis arrivée ce matin sur le quai, et qu’il m’a paru plus chargé que d’habitude (in petto : "un train a dû être supprimé. Chouette, pour une fois que ce n’est pas le mien"), il a miraculeusement suffit d’un regard interrogateur, d’un rien, pour entamer la conversation avec deux de mes voisins habituels.

"Déraillement à la gare de [deux gares avant]. Le prochain train est dans quinze minutes. Ils ont annoncé ça il y a deux minutes". Et j’ai enchaîné sur la rareté du phénomène. Le reste est allé tout seul.

Nous avons épilogué sur notre mésaventure commune (que tous les cheminots me pardonnent les plaisanteries douteuses que j’ai pu émettre sur leur dynamisme et leur capacité de réactivité. Rien n’est plus facile que de nouer une conversation contre un ennemi commun, et vous avez fait l’affaire). Nous avons émis des hypothèses alarmantes sur la densité humaine du prochain train (allait-on pouvoir s’y glisser? Quid des gares suivantes?). Nous avons averti la dame qui courait le long de la gare, dehors, que ce n’était pas la peine de se presser : elle attraperait son train, même en marchant.

Et nous nous sommes réjouis de concert lorsqu’un train est arrivé beaucoup plus vite que prévu, avec en plus des places assises. Bref, tout bénef.

Soyons fous : si ça se trouve, à la prochaine catastrophe ferroviaire, je lui demanderai son nom, à la voisine de quai ?

4 commentaires

  1. K dit :

    Vous ne vous êtes pas assis ensemble ? Une copine me disait ce WE qu’elle avait une amie de transport avec elle discutait tous les matins pendant 3/4 d’heure. Moi je suis tout seul dans ma voiture mais j’ai déjà essayé de voir sur un site de co-voiturage (bon c’était plus dans un souci d’économie que de besoin de rapports humains.

  2. Cinn dit :

    Si, si, on s’est assis ensemble.

  3. Letesle dit :

    une question me taraude

    « Nous avons averti la dame qui courait le long de la gare, dehors, que ce n’était pas la peine de se presser (…) Et nous nous sommes réjouis de concert lorsqu’un train est arrivé beaucoup plus vite que prévu, avec en plus des places assises. Bref, tout bénef. » –> la dame, elle est montée finalement ?… ou alors vous vous êtes réjouis de concert du vilain tour que vous lui aviez joué ?? ;o)

  4. Cinn dit :

    > Letesle : je ne sais pas si elle est montée, on était mal placés pour la voir….

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.