Marketing amoureux

Lorqu’on achète un objet, on en achète deux. Celui qu’on achète réellement et celui qu’on croit acheter.

Lorsqu’on perd une personne, on en perd deux en réalité. Celle qu’elle est et celle qu’on croit perdre…

2 commentaires

  1. En Pleine Poire dit :

    ou bien…

    on achète le produit et son image… Tu as récemment acheté qque chose qui t’a déçu ?

  2. Cinn dit :

    > En Pleine Poire : Ce post ne reflète pas du tout mon état d’esprit du moment, c’est juste une formulation nouvelle d’une réflexion que m’avait fait un ami sur le processus de deuil, il y a deux ans. La première phrase provient de… une BD de Mafalda. Mais tu es un lettré qui cites John Gray sur ton blog, donc peut-être que je ne t’apprends rien 😉

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.