A vos marques, prêts, buvez !

Qui eût cru qu’on puisse me trouver sur les gradins d’un stade ce week-end ? Et bien, c’est chose faite. Rugby ? Que nenni. Foot, athlétisme ? Non plus.

grandet_t_eGrâce à une remarque de K, visiteur régulier du Minichat de Ralphy, j’ai appris l’existence de la Grande Tétée, et après quelques hésitations, je me suis décidée à y pointer le nez.

Je ne connaissais pas du tout l’existence de ce mouvement, ni même de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel (la honte! Pourtant, ce n’est pas une première!) ; mais l’idée de mettre un peu plus au grand jour, de "rendre visible", une pratique qui, si elle n’est pas marginale, mérite un brin d’encouragement (pour "allaiter deux jours, deux mois ou deux ans") , me plaît assez.a3cparisreduit

Me voilà donc, accompagnée de mes deux schtroumpfs et sous un soleil de plomb, maintenant sous le bras nos trois blousons que j’ai eu l’idée saugrenue d’emporter,  parmi une petite foule de mamans et de bébés de tous âges. A ma grande surprise, il n’y a pas que des très petits bébés, mais aussi des plus grand.

Il y a aussi une concentration d’écharpes de portages telle que je n’en ai jamais vu auparavant (sauf peut-être dans "Kirikou et les bêtes sauvages"? Ou sur l’Arbre à Bébés ?). Ici, c’est le monde à l’envers : ce sont les biberons et les poussettes qui sont l’exception ! Quelle surprise… je ne suis pas la seule mère fêlée de la région ! Larme à l’oeil. Je me sens moins seule, tout d’un coup. Et c’est en fin d’allaitement que je découvre ça ?!

Le seul petit hic, c’est que le temps que tout le monde s’installe et soit prêt pour la photo, Laura ne tenait plus en place… on tient peut-être tranquille dans les bras de sa maman à trois mois, mais à deux ans, on gigote, car on a envie d’explorer les alentours, et pas forcément de téter, pour une fois, à la demande… d’un photographe.

1 commentaire

  1. Sun dit :

    Enfin ce que j’en dis …

    Il faudrait peut être arrêter de l’allaiter maintenant, elle vient de fêter ses 18 ans ! C’est normal qu’elle gigote, « la tehon qu’tu m’met devant les pineco, maman ! » oui bah moi ça me fait rire

Leave a comment

Les commentaires sont fermés.